mardi 18 juin 2019

Credo.


:)

"Je crois en toi, Grand Mamamouchi ....etc... "

6 commentaires:

  1. Tant qu'on ne se réveillera pas, les valises continueront à s'échanger. Depuis de Gaulle, ils s'en donnent tous à coeur joie pour tout détruire et remplir leurs comptes en banques. Tant que nous comprendrons pas qu'ils sont en guerre à mort contre nous et surtout contre nos enfants...

    RépondreSupprimer
  2. Lol, je croyais à une blague, mais même pas :

    https://www.marianne.net/politique/marianne-kidnappee-quand-lrem-se-confond-avec-la-republique

    "Sur ses premières affiches de campagne en vue des élections municipales de 2020, dévoilées ce lundi 17 juin, LREM s'est approprié sans vergogne l'allégorie de la République, qui pose en Oncle Sam réclamant l'engagement de ses citoyens pour leur patrie. La confusion des genres est totale."


    De la manip' à deux balles... et ça va marcher ! (sans jeu de mots)

    Sans compter les jeunesses macronistes du SNU... micron se prendrait-il pour un petit dictateur ? Parti unique, opposition en mode goldstein comme dans 1984 d'Orwell (FN) et ses piteuses jeunesses marchiennes. Tout ce que touche ce type devient ridicule, caricatural, pitoyable, honteux. Une insulte à l'intelligence populaire.

    RépondreSupprimer
  3. Est-ce déjà le début de la fin pour les véhicules électriques à batterie ? La Chine, premier marché au monde des véhicules électriques à batterie, veut réorienter sa production vers des véhicules à hydrogène.

    L'annonce vient de Wan Gang, vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques (le planificateur des orientations de l'économie chinoise). A Bloomberg, il a déclaré : "Nous devons créer une société de l’hydrogène". Pour lui, le véhicule à hydrogène reste encore confidentiel à cause des coûts et d’obstacles industriels. Mais qu'à cela ne tienne : "Nous allons surmonter tous les problèmes qui ont empêché le développement du véhicule à pile à combustible", a-t-il assuré.

    Pour financer cet effort de recherche et développement, le gouvernement chinois a, en mars, stoppé les aides accordées jusqu’alors aux véhicules électriques pour consacrer ses ressources au développement des véhicules à pile à combustible. Pékin a déjà investi l’équivalent de plus de 10,7 milliards d’euros dans cette technologie.

    Si moins de 2 500 véhicules à hydrogène sont actuellement en circulation dans le pays, le cap du million de véhicules pourrait être atteint d’ici 2030.

    Vu sur : Le Parisien

    Aurons nous toujours un train de retard ?
    Le temps que nous ayons réagi les chinois nous aurons vendu les terres rares et seront passé à autre chose.
    Une fois de plus bien fait pour notre gueule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut comprendre que le but de notre système est de nous rendre captifs et d'être taxés jusqu'à la moelle. Le pétrole était parfait pour ça (tout comme l'électricité). Les chinois vont réinventer le fil à couper le beurre. Ces technologies ont été mises sous le boisseau chez nous à mon avis. Disons que ce qui est intéressant pour les chinois, c'est qu'ils vont éventuellement passer à une phase industrielle pour remplacer le pétrole. Ne t'inquiète pas, on aura des moteurs à eau un jour chez nous. Il faut juste attendre que l'eau ait la valeur du pétrole, c'est simplement une question de propagande et de préparation des esprits ! ;)

      Supprimer
    2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Meyer#Décès_en_1998

      "Meyer décède subitement le 21 mars 1998 à la sortie d'un restaurant, trois jours après avoir vendu son brevet à la NASA."

      Fraude, pas fraude ? Des exemples comme celui-ci, il y en a beaucoup... Et si on parlait de la prohibition du chanvre ? Pas bon pour les affaires ça le chanvre... :)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.