dimanche 23 juin 2019

Aimer l'Islam.

 « Papa, c’est vrai que le Coran dit que les juifs sont des singes et des porcs ? »

Pour répondre à la question, le père et sa fille, Lina, juchés sur les ailes de Nemo, un pigeon « très fort en histoire des religions », se transportent à l’époque de Mahomet, au VIIsiècle. « Pour bien comprendre le Coran, il faut comprendre le temps du Coran, les gens du Coran, les lieux du Coran », affirme un personnage du dessin animé. L’insulte vise « une tribu arabe juive du VIIsiècle, pas les juifs en général », explique Nemo à Lina.

Cette initiative rejoint d’autres séries vidéo déjà présentes sur Internet. Elles visent toutes à diffuser une culture générale historico-critique sur l’islam. Ces « capsules » se multiplient ces derniers temps. Le site d’information musulman Saphirnews vient de lancer une série pédagogique à destination des jeunes adultes qui traite de « sujets qui font l’objet d’incompréhensions et de manipulation dans la société française et parmi les communautés musulmanes ». Après une animation qui pose le problème, un spécialiste reconnu intervient en quelques minutes pour chasser les idées reçues et ouvrir des perspectives sur des sujets tels que le djihad, la charia, la laïcité, le soufisme, le statut des femmes, le califat, le doute dans la foi
L’audience « dépasse 100 000 vues pour chaque vidéo », précise la journaliste.
Source 


D'autre part : 

Le pape François a estimé vendredi que les musulmans devraient être considérés comme des "partenaires" avec lesquels construire une cohabitation pacifique pour barrer le chemin aux "groupes fanatiques ennemis du dialogue". 

"Nous sommes appelés à dialoguer avec les musulmans afin de construire l'avenir de nos sociétés et de nos villes; nous sommes appelés à les considérer comme des partenaires pour construire une cohabitation pacifique même quand se produisent des événements bouleversants, œuvre de groupes fanatiques ennemis du dialogue..." source

 --------  Je vous traduis la "casuistique" incluse dans le texte ? 😇

Tout d'abord le Pape exprime clairement qu'il y a un souci avec l'islam. Sinon, pourquoi appeler au dialogue ? 

Un constat sans appel.

Il propose un "partenariat" dont on ne sait quelle forme il pourrait prendre. Tout est ouvert mais obscur. Ce qui lui laisse l'option de déclarer plus tard "le dialogue impossible". 

C'est menaçant. "Vous ne voulez pas de dialogue ? De paix dans les villes ? Construire avec nous ? J'n tire la conclusion que vous êtes dangereux et nuisibles pour les villes et territoires. 



Mais aussi : "Les autres, restez tranquilles ! Ce n'est pas encore le moment !".

Hollande voyait juste avec la partition des territoires. Elle est de fait. La seule question est :

(*)"La partition des territoires fixe des frontières invisibles mais impénétrables et ceci pourrait s’avérer en contradiction avec la mondialisation du kapital et la libre circulation des esclaves nomades".

En traduction Wendy : "Soit vous coopérez, soit on vous casse en deux, comme les chinois".

(d'autres commentateurs ici, verrons encore davantage de pièges dans ce discours papal sirupeux et calibré... :)

(*) Cf : Peules et Dogons...