mercredi 1 mai 2019

Une série télévisée déclenche des suicides.

En avril 2017, plus de 190 préadolescentes américaines se sont suicidéesCela s'est traduit par un taux de suicide de 0,57 pour 100 000 habitants, soit plus de 30% de plus qu'au cours des cinq années précédentes. Une enquête supplémentaire a permis de déterminer que le taux de suicide d'avril 2017 marquait le sommet des 19 dernières années.

Source


Suite à cette série Netflix :


"Les 13 raisons d'un suicide". Bien sur, 13 raisons qui n'en sont pas et la série est pédagogique à cet égard.

Ce qui pourrait expliquer le passage à l'acte de ces adolescentes c'est d'avoir reconnu, dans la fiction, leur maison, leur famille, leurs amis.

Famille : néant. Les ados us ne croisent leurs parents que pour leur demander de l'argent.
Lycée : un défilé de mode permanent. Les cours ? accessoires.
Amis : néant. Jugements, sport, maquillage, clans...

Les ados de la classe moyenne supérieure sont totalement seuls, ils vivent à côté de leurs parents, pas avec.

Les maisons sont "normées", mêmes cuisines équipées, mêmes salles de bains privatives, la différence de revenus se note par la taille de la piscine.

La solitude est pesante. Ils ont une vie sexuelle d'adultes, une voiture, la liberté de mouvements, d'expression mais ils sont dépendants de gens qui ne leur jettent un regard que pour évaluer leurs dépenses vestimentaires.

Le lycée ? Ce qui se passe dans les couloirs est bien plus important que les notes en maths.

Les USA produisent une génération de consommateurs décérébrés. 

Il faut regarder cette série comme un documentaire.

------

Netflix produit des documentaires exceptionnels, de grande qualité. 
Netfix donne le pouls de ce que sera demain. (sauf "impondérable" ;).