vendredi 3 mai 2019

Un point pétrole.



Depuis le début de l’année 2019, le prix du litre de gazole à la pompe a augmenté de 10 centimes et celui de l’essence de 17 centimes, pour s’établir au plus haut depuis 6 ans. La faute, principalement, à l’éventail de taxes qui pèse sur les carburants en France : la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les Produits énergétiques), la CCE ensuite (aussi appelée « taxe carbone ») et la TVA enfin, qui s’applique à hauteur de 20% sur le produit… déjà taxé ! Une taxe sur la taxe donc.
Mais il y a aussi l’augmentation du prix du baril de pétrole lié aux tensions internationales : instabilité politique au Venezuela, embargo sur le pétrole iranien à la demande de Donald Trump qui veut favoriser le pétrole de schiste américain. Cette réduction de l’offre correspond à une demande des pays asiatiques, la Chine et l’Inde notamment.
Source

Les USA n’exportent plus que leur shale-oil et l’Arabie S. nécessite un baril à plus de 85$ pour tenir son budget. Autant dire que les prix ne feront que monter. Et pas seulement à la pompe.

Rappel : « On mange du pétrole ».