vendredi 24 mai 2019

J-2.

Chacun pour sa chapelle.

L’europe, morcelée en communautés et non plus en nations.

Partis ainsi « l’armée européenne » n’est qu’un délire de plus.

Il n’y a plus de pays européens ou de fédéralisme possible. Bientôt il faudra faire des alliances entre des groupes ou des groupuscules opposés les uns aux autres, représentés dans chaque territoire et chercher le consensus.

La fin de la République et la perte définitive de la cohésion sociale.