jeudi 18 avril 2019

« Paris, la ville de la Fin des Temps ».

Merci à anonyme qui nous laisse deux liens en commentaire ! 

——————


La France (Sion) et Paris est la ville de la fin des temps, c'est ici que tout va commencer (et finir). 

Paris est la ville du faucon alias le HORUS ancien qui n'est pas du tout un aigle impérial, c'est donc le nouveau sanctuaire à venir et la nouvelle JERU-SALEM (Sion) après Memphis, quand toute la gnose sera dévoilée, impliquant la fin des religions et la mise en place d'un nouveau système.

Tout est donc calculé selon le retour de JESUS (Horus / Osiris) le roi mort que représente la constellation ORION
et sa CROIX. Il y a deux forces et tous ne veulent pas un changement positif donnant de la liberté au peuple pour continuer ainsi l'esclavage de Babylone.


source 1 

Source 2 

————-

Sur une des deux sources, « Secret Base », vous retrouvez le rapport entre Notre-Dame et Al Aqsa. 

Parce qu’il n’y a pas de rupture dans l’histoire de l’humanité. Au contraire, il y a une transmission de génération en génération. Notre histoire est liée aussi à notre géographie et au rapport étroit que nous entretenons les uns avec les autres, via les chemins terrestres et maritimes.

Rien n’a été oublié, tout a été transformé.

Jusqu’à aujourd’hui.... car maintenant il existe une volonté de réécrire l’histoire pour nous faire perdre nos racines et (littéralement) tronquer la transmission des savoirs.

Autre extrait : 



Il y a un certain nombre de cathédrales placées sous le vocable de Notre-Dame, ces églises tracent sur le terrain, et presque exactement, la constellation de la VIERGE telle qu’elle se présente dans le ciel. 


Ainsi, le nom même de la ville de Paris semble provenir de ce lien avec ISIS

Selon le professeur Pierre Hubac qui reprend une certitude napoléonienne, " Le nom même de Parisii pourrait bien signifier " TEMPLE D'ISIS ", car il existait au bord du Nil une citée de ce nom. 

En fait, comme le souligne le professeur Cheikh Anta Diop, les premiers habitants du lieu actuel où se trouvent Paris, la capitale de la France, portaient le nom de PARISII, sans raisons apparentes :

" Le culte d’Isis, comme on le voit, était très répandu en France, en particulier dans le Bassin Parisien ; il y avait partout des Temples d'Isis, selon la terminologie occidentale, mais il serait plus exact de dire « Maison d'Isis », car des dits temples étaient appelé en égyptien : Per ", lequel mot signifie exactement en égyptien ancien, l’enclos qui entoure la maison. 


Paris résulterait de la juxtaposition de PER-ISIS, mot qui désigne effectivement des villes d’Égypte, comme le remarque Hubac (d’après l’historien G. Maspéro).