lundi 22 avril 2019

L’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz.








Alors que le pétrole atteint son plus haut niveau en six mois et que les Etats-Unis se préparent à mettre fin aux dérogations à l'exportation de pétrole brut iranien, en retirant jusqu'à 1 million de barils iraniens du marché, Téhéran est passé à l'offensive et un responsable militaire iranien a déclaré que la République islamique ferait fermer le détroit d’Ormuz si on l'empêchait de l'utiliser, a rapporté l'agence de presse officielle Fars.


 "si les États-Unis décidaient un jour de bloquer le pétrole iranien (exportations), aucun pétrole ne sera exporté du golfe Persique. "
Le détroit d'Ormuz est une voie navigable étroite transportant un cinquième tiers des hydrocarbures commercialisés dans le monde.

Source




C’est tendu... hausse du carburant prévisible ...

(Heureusement, c’est bientôt la Chine qui administrera tout ça...après la guerre...) 😏