vendredi 29 mars 2019

"Pourrais-je avoir la liste des zones sans risque ?"

Ils ont entre 3 et 19 ans et sont tous originaires de Sainte-Pazanne. Dans cette petite commune de Loire-Atlantique (6.500 habitants), située à une trentaine de kilomètres de Nantes, l’inquiétude est vive alors que les cas de cancer se multiplient chez les enfants du secteur. Au total, au moins neuf d’entre eux, des filles et des garçons, ont développé cette maladie ces trois dernières années. Trois enfants sont décédés et le dernier cas s’est déclaré en février 2019.

l’Agence régionale de santé reconnaît l’existence d’un « cluster » de cancers, sans pour autant identifier un facteur environnemental. Entre-temps, la maladie a touché d’autres petits.

Sainte-Pazanne ne se situe pas dans une zone à risques. Source 

Tout va bien, alors... un coup des zitis ?


Une commune rurale bien sympathique, "à la campagne"....
depuis les années 80...

Et, malgré tous ces clusters, certains se demandent encore pourquoi il y a prégnance d'une culture de mort...

Pour ceux qui vivent "au bord de la mer", c'est la même chose ou pas loin. Les mers sont polluées à un tel point qu'il faut être extrêmement optimiste pour rêver que ça n'a aucune conséquence sur la santé...