jeudi 14 mars 2019

le Burkini imposé par le droit.

Source

Hygiène déplorable mais inclusivité sauvegardée ! Encore une victoire du féminisme !

Mesdames ne cachez pas votre joie ! Youpi ! You-you ! 

Pour celles, méchantes, racistes, rétrogrades et islamophobes, qui ne veulent pas que leurs enfants soient menacés par des bactéries, il reste la possibilité de retenir un horaire de baignade où seuls les maillots de bains seront autorisés.

Évidemment, celles qui choisiraient cette voie seront stigmatisées comme étant à l’extrême-droite, majoritairement non-binaires, voire associatrices. (La loose totale, convenons-en.)

Immédiatement me vient à l’esprit (car parfois l’esprit vient aux femmes) la solution de la partition. 

Déménager plutôt que soigner un herpès, réfléchissons-y. 



Évidemment, les femmes minces, sportives et élégantes dans leur jupette islamique sont bien davantage les proies du désir masculin, subjugué mais néanmoins déplacé, que la FDS blanchâtre qui « a pris pendant sa (seule) grossesse ». 

Le message subliminal est bien là. Tout est en place.