lundi 11 février 2019

Les GJ antisémites, une légende urbaine.


Non les GJ ne sont pas antisémites, ni racistes.

Complotistes ? Je dirais dans des limites raisonnables.

Quand tous les juifs seront partis, ce qui ne saurait tarder, ce sera le tour desquels ?

Je cherche....Tous ceux qui n'ont pas de pays d’accueil dédié sont un peu défavorisés...

Tous les quartiers juifs, avec synagogue et restaurants casher disparaissent de Paris.

Il ne reste que le folklore du 4° arrondissement, ses gâteaux au fromage et ses falafels.

La grande synagogue de mon quartier est déserte maintenant, alors qu'elle était pleine tous les samedis il y a encore 30 ou même 20 ans. (enquête personnelle).

Dans le 19°, 98% des restaurants juifs historiques sont fermés.

Un peu comme toutes les charcuteries de quartier.