jeudi 21 février 2019

La Belgique et le vote musulman.



L’ambassadeur du Maroc à Bruxelles a été pris en flagrant délit d’ingérence dans les affaires internes de la Belgique. C’est un journal belge qui révèle les propos du diplomate marocain devant la communauté belgo-marocaine.


La Dernière Heure rapporte, en effet, les conseils de l’ambassadeur à l’adresse de ses compatriotes binationaux qu’il invite à participer massivement aux différentes élections qui se tiennent dans ce pays pour influencer la politique intérieure de la Belgique dans le sens des intérêts du Makhzen.
«Si nous voulons construire une communauté capable de progresser dans ses actions, il vous faut commencer à prendre part aux élections».
Les autorités belges sont très fâchées, a-t-on appris, contre cette ingérence du représentant du Maroc à Bruxelles que met à nu de façon claire la présence d’un lobby marocain au sein des institutions belges, en oubliant qu’il s’adressait avant tout à des citoyens belges, bien qu’ils soient d’origine marocaine. «C’est une sortie de route inédite dans les annales diplomatiques», commentent des observateurs qui s’attendent à ce que les autorités belges exigent des clarifications sur cette ingérence que Bruxelles juge «inacceptable».
Wild-wild Country. Ou comment prendre le pouvoir en retournant contre le pays d’accueil ses propres lois, règles et institutions.
C’est inquiétant pour ne pas dire « malaisant ». De la sexualité débridée au terrorisme, comment un groupe quelconque peut s’approprier un territoire.

Je vous conseille de regarder ce documentaire plein d’enseignements !