lundi 14 janvier 2019

Droit dans son encrier.

on pourra parler de tout mais pas avec n’importe qui ?

C’est un peu ça quand même. Qui va dépouiller les demandes, que deviendront-elles ? Nous savons qu’à la fin M, seul, tranchera. Il ne reviendra ni sur l’ISF ni sur sa « feuille de route » pour laquelle, insiste-t-il, il a été élu.

Il a introduit une dose de questions portant sur l’immigration et la laïcité.

Il a jeté une miette vers les électeurs dits « populistes » de toutes obédiences qui ne veulent plus payer pour les logements, l’AME et les transports gratuits de certains migrants.

N’ayant pas réussi à mettre par écrit son « Islam de France » il attend des pistes de solution.

En lisant tout ça au réveil, et sachant que la missive est écrite sous contrainte des GJ, j’ai pensé qu’il était vraiment trop tard.

Les européennes ? À surveiller de prêt, l’abstention et toujours l’emploi du vieux levier, celui de la peste brune vs celui du camp du bien. Ceux-ci vieillissent mal dans un contexte économique malodorant et, comme je l’ai lu en commentaire ici : dans une France bien triste...

La seule joie qu’il reste pour beaucoup c’est de voir la mobilisation des GJ intacte samedi après samedi...

La France, ce pays de cafés, de caf-concs, du french-cancan a laissé la place à autre chose, les rires  ne sont plus de mise aux terrasses, les décolletés non plus.

Il tombe à pic ce courrier, il masquera la vacuité, ou pire, l’absence de débats politiques qui de coutume s’ouvrent avant toute élection. Voyez le timing ! 

C’est peut-être le but. Le but serait donc de faire taire toute oralisation d’une quelconque critique. 

M veut reprendre le pouvoir sur le temps.


IL semblerait, en effet, que pour arriver à leur fin, les forces diaboliques ont  besoin d’un délai pour attirer à eux un grand nombre d’âmes.




Source, la lettre Source, les 32 questions Source, immigration et ISF font tiquer.






Nous aussi.










Twitter m’engage à les suivre.






Je n’ai rien compris. Ma pensée est trop simpliste.




Castaner, portrait réalisé à partir  
des photos 
des GJ estropiés...