vendredi 21 décembre 2018

Mécontent c'est terroriste.

Trump se retire de Syrie. Les 200 français des forces spéciales aussi, très vite.

En 20 ans, l'EI n'a fait que gagner des territoires.

Bashar reste seul maître à bord et pourra écraser toutes rébellions de sa population sous couvert de terrorisme islamique, les Turcs vont reprendre le territoire kurde par l'épée pendant que l'EI commettra des attentats en Irak, en Afrique, en Asie, en Europe, partout...

20 ans, 2001-2019.... 20 ans pour assoir le terrorisme islamique dans le quotidien planétaire, faire accepter les blindés dans les rues et limiter la liberté d'expression.

Créer un chaos sans cesse renouvelable. L'énergie du NWO ?

Encerclés par la propagande islamiste, la propagande européïste, américaine, russe, etc...

20 ans pour que le Vatican disparaisse comme force spirituelle et devienne une simple force politique, 20 ans pour que nous ouvrions tous un Coran et lisions quelques haddiths sur les 600.000...

20 ans pour accepter de nous appauvrir et accepter les morts et les blessés parmi ceux qui ne se contentent pas de pain rassi.

2005, le dernier choc pétrolier. En 15 ans nous avons perdu la Liberté et, mais je pense que c'est accessoire, le pouvoir d'achat.

L'EI a gagné, bien sur. Évidemment ! Parce qu'il a accompagné et facilité la mise en place des dictatures.

Avec l'EI nous savons que "ça peut être pire". Les dictatures molles des propagandes peuvent rapidement virer dures.

Détruire une société et bientôt une civilisation peut-être, ça ne prend pas beaucoup de temps.
contrairement à la construire.

En 20 ans on a même accepté de changer la fin des opéras qui ne seraient pas "politiquement correctes".

En 20 ans on a effacé la différenciation sexuelle comme la notion de propriété privée.

Taxer à un niveau insupportable c'est nier le droit pour spolier les plus faibles.

Sans l'EI aurait-ce été possible. L'EI ou sa menace, comme une épée de Damoclès invisible ?

Sans le Bataclan aurait-ce été possible de voir des blindés Place de l’Étoile ?

L'Amalgame,  le fameux amalgame, maintenant c'est entre GJ et terroriste.

Bashar a dit en 2011 : "Ceux qui me combattent sont des terroristes".

M le reprend en 2018. "Les casseurs" mis en avant par les médias d'état masquent toutes les revendications.

Et si on n'est pas sages et bien rangés dans nos casbas, nous aussi on pourrait se manger quelques attentats "terroristes".

Nous avons laissé faire, tout, absolument tout. Je n'oublie pas que nous sommes responsables de nos destins.

Tous les gens qui en avaient la possibilité sont partis, ce, depuis 2005. Les premiers à partir ont fui le fisc à Bruxelles ou à Londres. J'en témoigne personnellement.

Ceux qui font semblant de rester ont tous un pied ailleurs. Les frontières se sont refermées sur les plus pauvres, les GJ et les autres qui se retrouvent face à face.

En décodé, les terroristes. On va les tirer comme des lapins s'ils n'ont pas la bonne idée de s'entretuer comme en Syrie et ailleurs.





Vous souvenez-vous de Ben Laden, sorti comme un lapin d'un chapeau ?

Tout propre, tout manucuré...

Pendant 2 jours après le 9/11, j'entendais "mais c'est qui ce B. Laden ?"

...un peu comme M, cet inconnu... éclos en politique en moins de 12 mois qui nous envoie l'armée quand le peuple n'est pas satisfait.


 Trump, issu des écrans TV, rentre aux USA construire son mur, Bashar a les mains libres, M est protégé par l'armée européenne...L'EI avance.

Et la suite ?