mercredi 5 décembre 2018

Anxiété périphérique au sommet.

[ Lies Breaker ] (@Lies_Breaker)
🗣🇫🇷[ CITATION ]

 « L’idée que les banlieues puissent se mettre en mouvement inquiète tout le monde, commente Stéphane Peu, député PC de Seine-Saint-Denis, 
sollicité ces derniers jours par plusieurs ministères anxieux de l’état d’esprit des quartiers... » 





Pourquoi ? Une « périphérie » en vaut une autre, non ? non, il apparaîtrait que non...curieux...

C’est la limite du raisonnement de C. Guilluy. Jdcjdr...

Les GJ, qui parait-il représentent la « France périphérique », sont-ils inquiets, eux aussi, du fait que la banlieue, périphérie par essence* puisse sortir de son « état statistique » ? 

Vivre ensemble c’est lutter ensemble, non ?

Non. Mourir ensemble, alors ? 

Mais qu’est-ce qu’elle a de si différent, de si inquiétant cette « périphérie » là ? 

Elle mord ?  

La Limite de la bien-pensance c’est la peur de l’insurrection.

😂😂😂

Alors comme ça vous êtes devenus « anxieux », les gens de pouvoir ?


 On en aura bouffé du chaton avant d’en arriver là !!! 

Ils sont répugnants nos « gouvernants ».


*et par excellence ?