mercredi 28 novembre 2018

La libre circulation des humains.





Si la France soutient le pacte migratoire de l'ONU, Les Républicains et le Rassemblement national s'y opposent catégoriquement, voyant dans ce texte la porte ouverte à de nouveaux mouvements migratoires. «C'est un texte extrêmement grave, déclare Marine Le Pen au Figaro. Il exprime un immigrationnisme radical qui non seulement engage tous les pays à faire la promotion de cette immigration sans limite, mais fait disparaître le concept de clandestinité. Il exige la discrimination positive, favorise le regroupement familial et facilite les transferts d'argent.»
Source

Ce texte aura bien une valeur juridique et engagera tous les pays signataires. Chaque année, on viendra vérifier le niveau de respect de ces engagements qui sont plus graves les uns que les autres.