lundi 15 octobre 2018

L’islamisation de la France sur France Inter.




Le 3 octobre, dans la cour intérieure du ministère du même nom, place Beauvau, le ministre Gérard Collomb, ses valises à portée de main pour s'en retourner à Lyon, a prononcé un discours testamentaire autant que crépusculaire : 

«  Si j'ai un message à faire passer - je suis allé dans tous les quartiers, des quartiers nord de Marseille au Mirail à Toulouse et à ceux de la couronne parisienne : Corbeil, Aulnay, Sevran - c'est que la situation est très dégradée, et le terme de “reconquête républicaine” prendra tout son sens parce que, aujourd'hui, dans ces quartiers, c'est la loi du plus fort qui s'impose, celle des narcotrafiquants et des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. Aujourd'hui, on vit côte à côte, je crains que demain on vive face à face. »

Une source