vendredi 7 septembre 2018

Rivalités irano-saoudiennes : la dimension maritime.

Si l’Iran et l’Arabie saoudite disposent de capacités de projection maritimes modestes, les deux régimes accordent un rôle significatif à la dimension navale de leur compétition. Il importera de suivre dans les prochaines années l’évolution des programmes de modernisation entamés dans chacun des pays afin d’évaluer dans quelle mesure ces ambitions se traduiront réellement en marines robustes. Au demeurant, s’ils sont encore loin de devenir des puissances de haute mer, le risque d’escalade dans les eaux du Golfe reste considérable, en particulier avec la prolongation incertaine du conflit au Yémen.
Deux puissances navales sur les rives du Golfe :