mercredi 19 septembre 2018

Precision sur Benalla, le « Fils d’Allah ».

De mon point de vue, Benalla reste ce qu’il est, selon moi, depuis le début de cette « affaire » : un élément d’un pays étranger infiltré, avec l’appui de M, dans les plus hautes instances de la République Française.

Je n’ai pas changé d’avis. Ce n’est pas un « guignol », c’est le signe et le pion d’une ingérence étrangère dans la pitoyable gouvernance LREM.

Un état dans l’état. Le maillon faible qui s’est fait prendre.

En coulisses, je suppose que le « ménage » continue...

Qui a porté M jusqu’à Holland ? Qui a payé sa campagne ? C’est inédit de se faire élire en partant de rien ou, plutôt si, d'échecs Cuisants ! ... Quel est l’état étranger ou les états étrangers qui président à nos destinées ?

D’autres questions dont je crains que nous n’ayons jamais la réponse...


(Le canard enchaîné).

Sur cette source , on retrouve même notre bon vieux Sarko !

D’ici à ce qu’on retrouve la marque de Kadhafi ! ...