lundi 3 septembre 2018

Plus 40% d’immatriculations en Août 2018 !


Immatriculations historiques pour le mois d’août 2018 : hausse de 40% pour l’ensemble du marché, 35% sur les véhicules légers. Une hausse en trompe l’œil, c’est la mise en place de nouvelles normes anti-pollution qui en est l’explication.Les chiffres invraisemblables des immatriculations au mois d’août ne sont imputables qu’à quatre lettres : WLTP, le code des nouvelles normes européennes qui entrent en vigueur en ce 1er septembre et qui ont poussé constructeurs et concessionnaires à des immatriculations dites « tactiques » avant un important bouleversement de marché. Tout tient dans les calculs de bonus-malus : une voiture qui émet 120g NEDC pourrait être affichée à 160g WLTP, différence fiscale : un malus de 4500€, sur une voiture à 20.000€ le choc sera rude.  A 190g c’est même 10.000€ de malus, si l’administration fiscale ne change pas sa base de calcul. Or Bercy n’a encore rien communiqué, et c’est bien pour cela que les constructeurs ont décidé d’immatriculer à tour de bras tout ce qui bouge. Face au risque de hausses de prix importantes, mieux vaut encore proposer au client des « occasions zéro kilomètre ».Source