dimanche 2 septembre 2018

Le Deep-State exige un pro-nucléaire à l’Écologie.


Il ne sera pas ministre, mais il ne sera pas inerte. Daniel Cohn-Bendit est attendu dimanche 2 septembre au soir ou lundi 3 septembre au matin pour donner ses conseils au président de la République. "D'abord sur le nom du successeur de Nicolas Hulot, on sait qu'il penche pour Pascal Canfin", explique le journaliste de France 2 Jeff Wittenberg en direct de l'Élysée.

Source

Daniel Cohn-Bendit devrait se rendre à l'Élysée pour aider Emmanuel Macron à choisir le successeur de Nicolas Hulot.

————

Le successeur de Hulot donc sera forcément pro-nucléaire. 

Daniel Cohn-Bendit, Éva Joly, Michèle Rivasi, Europe-Écologie et les Verts Ont voté le 25 novembre 2009 pour le nucléaire au parlement européen, à l’époque du sommet de Copenhague sur le changement climatique.

Source




...! L’écologie, cette branche du complexe militaro-industriel...

Source

il ne suffit pas de « taper du poing sur la table » :


(Regardez bien Darmanin.... rien à secouer ! )



Au service de la démocratie il faut parler ouvertement: 

Le moteur de l'affinité des Puissances Nucléaires pour le nucléaire civil réside dans les subventions croisées des programmes nucléaires civil et militaire.