vendredi 21 septembre 2018

France : redoubler son CP à 20 ans, c'est possible !

Les jeunes bacheliers sont-ils mauvais en français ? La faculté de Nanterre semble le croire et a décidé de prendre les choses en main, révèle Le Parisien. L’université va proposer à ses étudiants des ateliers de remise à niveau en français dès cette année. Une aide rendue possible grâce aux partenariats avec d’autres facultés, des associations et des organismes publics, précise le quotidien.
« On constate, comme dans toutes les facultés, que des lycéens arrivent sans avoir le niveau en français. Ils peuvent être de bons étudiants par ailleurs, mais cette faiblesse à l’écrit peut être discriminante pour la suite de leurs études ». Source 
 ________

C'est possible ? mais rien qu'en France, alors, hein !!!? 
C'est, je pense, ce que j'ai lu de plus délirant aujourd'hui ! 
...enfin...il n'est que 14 h 30....
Qui paye pour ça ? nous ???? virez-moi les illettrés de 20 ans de sur les bancs des facs !
N'importe quoi !!!!!! Comment ont-ils réussi leur BAC ????????
Pour lutter contre les discriminations, nous y laisserons nos chemises ! Et, croyez-moi, quand la lecture n'est pas acquise à 7 ans elle ne l'est plus jamais !


L’illettrisme est quelque chose de tabou en France, pourtant il touche une partie non négligeable de la population. D’après l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme (ANCL) « 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit 2 500 000 personnes en métropole ». De qui parle-t-on ? De personnes adultes, la plupart de plus de 45 ans, qui, après une scolarité en France, ne maîtrisent pas les savoirs élémentaires dans le calcul, la lecture et l’écriture. La grande majorité d’entre elles exercent pourtant un emploi qualifié et se trouvent insérées professionnellement et socialement, ce qui n’est pas sans poser des problèmes dans la gestion du quotidien, à commencer par les démarches administratives, conduisant très souvent à des situations d’isolement. source

Nous ne somme pas tous égaux. Ce n'est pas pour cela qu'il faut "exclure" socialement. Pour autant "inclure en fac" n'est pas admissible ! Confondre les deux concept est un mensonge et une perte de temps et d'argent pour tous.