mardi 28 août 2018

il est déjà trop tard pour nourrir la planète.


Ou là : https://m.youtube.com/watch?v=tJRtdyPGAOw

2012.

Denis Meadows : « il est trop tard ».

Pour nourrir l’ensemble de la planète.



En 2018 ? La falaise de Sénèque, chère à Ugo Bardi,



La bonne nouvelle c’est que nous allons vite cesser de nous multiplier.

L’Afrique, l’Asie dans cette configuration vont se dépeupler, comme l’URSS il n’y a pas si longtemps...

Toute une génération de peak oïlistes sont devenus atomes et nucléaire compatibles dans le souci de pouvoir utiliser de l’énergie pour alimenter la population...

nous mangeons du pétrole, Chiffres de 2008... autant dire que cela ne s’est pas arrangé !



La Révolution Verte a accru la quantité d’énergie consommé par l’agriculture de 50 fois en moyenne par rapport à l’agriculture traditionnelle.5 Dans les cas les plus extrêmes, la consommation d’énergie de l’agriculture a été multipliée par 100 ou plus. 
Aux USA, 730 kg d’équivalent pétrole (400 gallons) sont dépensés par an pour nourrir chaque Américain (données de 1994). 
La consommation d’énergie pour l’agriculture se répartie comme suit :
– 31% pour la fabrication d’engrais non organique
– 19% pour les engins agricoles
– 6% pour le transport
– 3% pour l’irrigation
– 8% pour élever le bétail (sans sa nourriture)
– 5% pour l’assèchement des récoltes
– 5% pour la production de pesticide
– 8% divers8
Les coûts énergétiques pour emballer, refroidir, transporter vers les revendeurs finals et cuisiner ne sont pas pris en compte dans ces chiffres.