mercredi 25 juillet 2018

« Je suis fier de dépenser vos euros ! »


Masse salariale, frais de repas et achats d'équipements relatifs aux personnels de sécurité sont en augmentation de 42% par rapport à l’exercice précédent.

Si l’affaire Benalla reste entachée de bien des zones d’ombre, on en sait, en revanche, un peu plus sur les dépenses engagées par l’Elysée en matière de sécurité. Dans son rapport annuel sur les comptes du “château”, la Cour des comptes souligne une hausse des dépenses.
Ainsi, d’après la Sages de la rue Cambon, les personnels employés par le commandement militaire et par le groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) représentent près du tiers (32 % exactement) de l’effectif total des services de la Présidence ! A elle seule, la masse salariale relative aux effectifs du GSPR (77) et de la Garde républicaine (188) affectés à des missions de sécurité a représenté respectivement 7,4 millions et 14,7 millions d’euros en 2017. Soit une dépense en augmentation de 1,3 million d’euros par rapport à 2016 (6,6 millions et 14,2 millions).
A ces dépenses salariales, s’ajoutent les frais de repas de ces personnels (évalués à 145.000 euros), ainsi que les achats d’équipements nécessaires aux différentes missions engagées (332.000 euros). L’ensemble étant là encore en nette augmentation de 42% par rapport à l’exercice précédent.
Enfin, la Cour précise ne pas avoir obtenu d’informations détaillées sur les dépenses en matière de protection et de (...) Cliquez ici pour voir la suite


Bien nourri le Benalla.... 
(ils sont laids en plus. les deux. Les goûts et les couleurs...)