lundi 30 juillet 2018

Espagne : les migrants en zone touristique.



A Torrevieja, en Espagne, des clandestins attaquent des policiers avec des chaises de restaurants de front de mer.


Les espagnols choisissent l’accueil ! Bravo ! 

Et les migrants n’auront plus à demander la permission ! Justice.


Et puis, non, après réflexion l’Espagne demande de l’aide ! et rappelle les touristes...?

Ces deux derniers jours, les garde-côtes espagnols ont été amenés à secourir en mer plus de 1200 migrants.
Alors hier, après la Grèce et l'Italie, l'Espagne a réclamé à son tour que la question migratoire soit 

réglée au niveau de l'Union européenne.
Les médias espagnols diffusaient hier soir les images frappantes de groupes de migrants africains ayant débarqué directement, ces derniers jours, sur des plages touristiques, sous le regard des estivants qui se baignaient ou prenaient le soleil.
«Nous sommes venus voir sur le terrain les problèmes qui existent, le problème de l'immigration qui est un problème de l'Europe, qui nécessite une solution européenne», a dit hier après-midi le ministre de l'Intérieur Fernando Grande-Marlaska, du nouveau gouvernement du socialiste Pedro Sanchez, en visite dans la province de Cadix (sud) pour constater la façon dont les forces de l'ordre et la Croix-Rouge accueillent les migrants.
L'Espagne est devenue cette année la première porte d'entrée des migrants clandestins en Europe, dépassant l'Italie.
«C'était à prévoir», a dit le nouveau ministre, reprochant au gouvernement antérieur du conservateur Mariano Rajoy «un manque de prévisions», les arrivées par la mer ayant bondi dès l'an dernier.
Plus de 20.992 migrants sont arrivés en Espagne par la mer depuis le début de l'année et 304 sont morts en tentant la traversée.
Source

De là à ce qu’on nous demande des fonds...