jeudi 21 juin 2018

Organisations à but Très Lucratif.

 
Casa Padre, un refuge géré par l’ONG « Southwest Key Programs », abrite environ 1 500 enfants immigrants dans un magasin « Walmart »  reconverti à Brownsville, Texas.
L' »industrie » où plutôt « les activités des ONG » à fins de logement, de transport et de surveillance des enfants migrants détenus le long de la frontière sud-ouest n'est pas une affaire de plusieurs millions de dollars.
C'est un milliard de dollars.
Les programmes d’aides, dans les états du Sud-Ouest des USA, pris en charge par les « Organisations à but non-lucratif » (😂) ont reçu au moins 955 millions de dollars en contrats fédéraux depuis 2015 pour gérer des refuges, nourrir, habiller, etc... les enfants migrants  (mineurs sous responsabilité fédérale).
————
(C’est le début de l’article du NY times. Source. Ce journel délaye tellement que la plupart du temps sur 1000 lignes, deux phrases sont intéressantes...) 
——-
Si le migrant ne créait pas de profit, il serait tiré comme un lapin. 
Le migrant crée de l’emploi et des besoins ! Super. 
C’est le trafic d'êtres Humains dans toute sa cruelle réalité.