jeudi 28 juin 2018

Migrants : chagrin d’amour.


Résultat du sommet : chacun fait c’qui lui plait.

Merkel sauve sa tête pour quelques jours ou semaines. Les migrants ? Rien n’est budgétisé et tout est laissé à l’avenant au bon vouloir des pays. (Il en reste ?).

La seule chose de claire c’est « qu’il faut reconduire les migrants économiques aux frontières ».

Quelles frontières ? Qui trie, qui paye, où, quand, comment ? Mystère !


Sur moins de mille personnes.... ;)



Propagande ou ignorance, cher Le Parisien ? Ce sont des centaines qui se pressent aux distributions
de repas chaque jour !



(Il y a deux jours...je pensais qu’ils avaient été mis à l’abri..


Je laisse les liens concernant ces accords qui n’engagent personne, même pas nous puisqu’on ne nous demande aucun euro ! Youpi ! Koike...









Des arrivées massives attendues de migrants africains comme je le pense.

Je voudrais bien connaitre leurs émoluments pour ne rien faire ! En résumé on garde les migrants et Merkel et on se débrouille avec les deux.