samedi 23 juin 2018

Le bio-contrôle : torture du vivant, sorcellerie scientifique.





(Tu vas bientôt totalement disparaître, toi. Espèce en voie de disparition...)


Les magiciens à l’œuvre ! Le temps des alchimistes et des chimères ! L’ADN de Dieu recréé.

Mussolini : « je ne sais pas ce qu’il faut faire mais il faut faire quelque chose ».

Les enfants ont des récréations nous avons des re-créateurs ! 

La création destructrice appliquée à la biologie :

Source


 le biocontrôle.

L'idée étant de fournir aux agriculteurs des alternatives aux produits bientôt interdits. Comme par exemple au 1er septembre  les néonicotinoides, accusés de tuer les abeilles.

Une technique consiste à  acclimater l'ennemi naturel du parasite ou du ravageur qu'on veut détruire.  Il faut pour cela aller parfois loin récupérer dans son habitat d'origine cet ennemi naturel:  la Chine, le Japon ou la Nouvelle Zélande. C'est là-bas qu'il y a 3 ans, des chercheurs de l'INRA ont récolté Mastrus Ridens une micro-guêpe avec l'idée de l'adapter aux conditions européennes. Cette bestiole est l'ennemi naturel du carpocapse de la pomme, un agresseur qui oblige à beaucoup traiter les pommiers.  Cet ennemi naturel va pondre ses œufs dans ceux du carpocapse. Au cours du développement, les larves vont se nourrir de l’œuf du ravageur, l’empêchant de se développer. L'adaptation ne se fait pas au hasard, il faut élever ces parasites , connaître dans le détail leur mode de vie et s'assurer qu'une fois lâchés dans la nature, ils ne vont pas s'attaquer à des espèces non ciblées. 


(Héroïne ?)


Le biocontrôle n'est toutefois pas une utopie. Comme en atteste le succès du bacille de Thuringe, une bactérie largement vendue désormais pour lutter contre les pyrales. En paralysant la mâchoire des larves de papillons, elle les empêche tout simplement de manger.

10 ans entre le début de la recherche et la mise au point d'un produit. 
Une fois publiée, un résultat de recherche doit passer entre les mains d'industriels. Charge à eux de mettre au point une formulation qui conviendra aux agriculteurs.

La stratégie de l'insecte stérile est une autre approche, encore jamais utilisée en France mais qui fait partie de la panoplie du biocontrôle.   



(Toi aussi tu disparais... et en attendant tu mangeras des insectes chimères. Ton karma).