lundi 11 juin 2018

Des infrastructures fragiles en temps de mousson.

RER B couché, des habitations inondées, des routes impraticables. Pourquoi ?

Parcequ’il a plu.

La France c’est l’Inde.

Infrastructures vieillissantes et dont la maintenance est au minimum pour cause de coûts depuis 30 ans, pots-de-vin pour bétonner n’importe comment sans payer pour des collecteurs d’eau à l’echelle de la transformation urbaine, réseaux routiers engorgés pour cause de manque de transports publics correspondant aux besoins....

Tiers-mondialisation de ce pays.

Il est temps d’étendre le réseau des cars macron. Comme dans tous les pays sous-développés il n’y a que les bus qui roulent.








(On l’entend plus M ! Tandis que Trump signe la paix en Asie le pov’type rabote les aides sociales.
Ça va finir par se voir que c’est un clown !).