jeudi 31 mai 2018

Paris, toujours belle.

Hier, j’etais là :



Ville inconnue. Des autos-lib dans leur station, le square Place des États-Unis tout propret, des femmes en shorts et en mini-jupes, des terrasses de café achalandées, des hommes pressés munis de serviettes en cuir, des décolletés plus ou moins avantageux, des enfants tenus par la main, des trottoirs propres...

En prenant le bus n° 30 de Clignancourt-Rochechouat à Kléber-Paul Valéry j’ai bien circonscrit la zone à occuper. Mais on peut circonscrire aussi via la ligne 45 ou 80.



Éviter jusqu’à Place de Clichy, une belle place que j’aime beaucoup par ailleurs.
Jusqu’à Villiers c’est pas top. Ça devient habitable de Courcelles jusqu’à Trocadéro.

J’espère que cela vous aura aidés à choisir votre nouvel appartement ou votre prochaine résidence secondaire.





Ensuite, je suis rentrée dans l’est parisien :





L’avantage, c’est, je pense, de pouvoir jeter directement ses déchets par la fenêtre, s'évitant ainsi le fatiguant passage par le local poubelle.