samedi 5 mai 2018

Moins de filles, c’est encore moins de filles.

Source et plus.

Deux hommes ont violé une adolescente puis l'ont brûlée vive dans l'est de l'Inde, dernière affaire en date dans une série d'agressions sexuelles contre les femmes dans le pays. 

Alors, les indous, heureux ?

Vous tuiez les petites filles pour avoir des garçons et maintenant vos fils restent célibataires dont certains violeurs et meurtriers.

Vu ici en 2011-12 : la paupérisation des jeunes agriculteurs indous.

Des milliers de jeunes hommes, par les lois sur l’héritage qui divisent les parcelles foncières en lots de plus en plus petits ne peuvent prendre femmes.

Ils n’ont pas suffisamment d’argent pour payer une dot quelconque.

Des petits villages entiers de pauvres gars célibataires se forment. À peine s’ils ont de quoi survivre.

Les indous ont couplé la misère sociale avec le manque de femmes, je dis bravo !

Je ne voudrais pas paraître lourde mais en Chine, dans les campagnes, ça doit être exactement la même ambiance. Manque de femmes par volonté de tuer les bébés filles.

Il vaut certainement mieux être pauvre en famille... que seul...

...puisque vous avez des méthodes de limitation des naissances « exemplaires » puisque vous êtes
« la plus grande démocratie du Mônde » et la « seconde économie » du même monde, je sais pas... je cherche... tuez vos fils ? 


(Responsables mais pas coupables).