jeudi 24 mai 2018

Le nombre de mineurs disparus a doublé en un an !




Si le nombre global de mineurs disparus reste stable, se fixant à plus de 49 000 individus en 2017, le nombre de cas sérieux, jugés « inquiétantes » par la police a quant à lui doublé en un an, passant de 687 en 2016 à 1 328 en 2018.

Le nombre de disparitions jugées « inquiétantes » chez les mineurs a doublé , passant de 687 en 2016 à 1 328 en 2017. Une tendance qui n’est pas nouvelle selon la présidente de l’association, Anne Larcher, qui explique à 20 Minutes que « depuis plusieurs années, on remarque que les chiffres des disparitions dites inquiétantes sont en hausse, il grossit chaque année davantage ».

Le nombre global de mineurs ayant disparu ou fugué en 2017 s’élève à 49 422 individus. Mais toutes ces disparitions ne sont pas considérées comme « inquiétantes ». Comme il n’existe aucun critère précis ou objectif pour apprécier la gravité de la disparition d’un enfant, c’est à l’officier de police recevant la plainte d’établir si la disparition présente ou non un caractère particulièrement grave. Source

—————

Et là on ne compte que les mineurs qui « existent » sur le territoire pas les clandestins !



En république si tu veux protéger les tiens, forme une « communauté » ! 


Il y eut une époque où il y avait une « protection de l’enfance ». 

Migration ou protection.

Nous avions promis les deux, nous n’aurons ni l’un ni l’autre.