lundi 28 mai 2018

La Justice jugée puis condamnée attend son amende.




L’agriculteur Cédric Herrou, condamné en appel en août à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aidé des migrants dans les Alpes-Maritimes, a reçu ce lundi soir la médaille de la ville de Grenoble.
« La condamnation de Cédric Herrou symbolise aujourd’hui les travers les plus marquants de la loi Asile et immigration », souligne à l’AFP Éric Piolle, maire EELV/FG de Grenoble, pour qui le militant a, par son action, fait reculer ce « problème majeur qu’est le délit de solidarité ».
On vit une époque formidable.