jeudi 26 avril 2018

Le coût du Vivre Ensemble.

48 milliards d’euros.

Source

Ben... ok ... je pense qu’il est temps de divorcer ! Vaut mieux payer une petite pension alimentaire...

Quoiqu’il en soit, nous n’avons pas 48 milliards d’euros. Donc c’est siffler en l’air.

Voilà ce qui est très intéressant :

Alexandre Jardin (@AlexandreJardin)
L’enjeu de l’intelligent et puissant plan #borloo n’est pas les banlieues mais la France. Resterons-nous un grand peuple capable de faire nation en incluant 15-20 millions de gens exclus du moteur ? Macron sera-t-il le Pdt de ses électeurs ou aussi celui de cette part du peuple ?


Le monsieur, là, donne des chiffres ! Grosso modo : 15% d’exclus sur la population totale vivent dans les banlieues.

Dans ces 15% nous ne comptons donc pas la ruralité, exclue des transports, des aéroports, gares, bus...des lycées, des hôpitaux et de l’accès à l’offre culturelle, opéra, cinéma, musées...

En pourcentage si on ajoute la ruralité pour laquelle il n’y a rien de prévu on arrive à combien de malheureux exclus français ?

....50% ? 33 millions de français « exclus du moteur » ?

Tiers-mondialisation. Il n’y a plus de moteur. C’est juste rien son plan ...




La grosse daube du plan à 48 millards dans le détail : Source et tout.

Il connaît, lui, la « banlieue » ? Il sait que les emplois sont détruits depuis 2008 et que, seule, la précarité est portée au pinacle ? 
Il connait le niveau scolaire du 9-3 ? 

J’en ai marre des clowns !!!! Rentre dans ton 5° arrondissement et fous-nous la paix ! 

L’apartheid est déjà là ! et c’est bien cela qui garantit le minimum de sécurité qui existe aujourd’hui !!! 

Vous vous souvenez des « maisons Borloo » , les « Borlorettes » ? Source.
Nous étions en 2005. Pas vues ! Ça devait rénover le parc immobilier et changer la banlieue ! MDR !

« Problèmes électriques, fissures, jardins inondables... Pour de nombreux propriétaires de « maisons Borloo », c’est aujourd’hui l'enfer. 

Présentées il y a cinq ans, pourtant, elles avaient tout pour séduire : 100 000 euros pour un logement tout neuf, un prêt à taux zéro, des mensualités raisonnables et coup de pouce financier de la ville. Mais au Havre, dans le quartier de Caucriauville, c'est aujourd'hui la déception. » 
Source



Allez Borloo, fais toi construire ta maison pour les pauvres et va vivre à Goussainville ! 
———

(Ça va éventuellement donner du boulot à Bouygues en 2018-19 point barre.)