lundi 23 avril 2018

diviser le peuple.

Une partie de l’extrême-droite soutient notre va-t-en guerre :


Et je ne parle pas du FN qui n’est pas à l’extrême droite pour l’extrême-droite !!!

Et lentement mais sûrement le Frexit s’insinue dans les têtes.... :




Asselineau n’est pas anti-ceci où cela, il ne parle ni religions, ni races, ni rien de tout cela...

Quitter l’europe, un petit refrain qu’on entend davantage de mois en mois...ou de loi en loi...