mardi 20 février 2018

20.000 canards zigouillés « par précaution ».

Quelque 9 400 canards supplémentaires ont été abattus mardi dans deux exploitations du Gers au nom du principe de précaution en raison de la présence d’un virus d’influenza aviaire faiblement pathogène, a-t-on appris auprès du mouvement les Canards en colère, confirmé par la préfecture.
« 7 400 canards ont été abattus sur une exploitation à Sauviac » et 2 000 autres à Viella, deux communes situées dans le sud du département déjà touché par ce type d’épidémie, a indiqué Lionel Candelon, fondateur des Canards en colère. Une source parmi d’autres
Début février, plus de 10 000 palmipèdes avaient été abattus dans deux communes voisines, Sainte-Dode et Sarraguzan, en raison de la détection du virus faiblement pathogène H5N3.
———— en français on dit « organiser la pénurie » notamment pour laisser prospérer les élevages des autres pays amis européens

Le foie gras sera polonais ou moldave. Ou malien.