mardi 2 janvier 2018

un migrant n’est qu’une source de profit.

Les migrants contribuent à la croissance économique dans leur pays d’accueil ainsi que dans leur pays d’origine. Voici comment : Source et plus ONU



Un migrant envoie de l’argent, fruit de son travail, chez lui. 

Un transvasement, la remittance à l’échelle planétaire adossée à la misère qui en est la fille et la mère.

Voilà pourquoi ce système « d’accueil » ( LOL) perdurera. 

Un migrant c’est combien ? Qui touche ? Un migrant c’est de l’argent. Traffic.

Tant qu’on parlera en milliards de $ autant dire que le flux ne fera qu’augmenter.

Si « ça » ne rapportait à personne ça n’existerait pas. 

Ensuite, « stigmatiser » la Libye, ça fait bien rigoler, non ? 

Nos impôts nos taxes prennent la route inverse du migrant. Pour son bien ? Je ne pense pas.

On global remittance fees, Sub-Saharan Africa pays the highest fees — roughly 10 percent per $200 — of any other region.


Les flux d’argent envoyés par les migrants dans leurs pays d’orifine.


Et tout le monde (intermédiaires) se sucre au passage..... Une source