lundi 15 janvier 2018

médicaments manquants, disparus ou périmés.




Près de 100 000 doses d’un médicament utilisé notamment dans les cancers de l'ovaire, de la vessie et du sein mais aussi chez les enfants ont été vendus dans l'Hexagone avec une fausse date de péremption.
Entre 2007 et 2011, ce sont au total 100 000 flacons périmés de Thiotépa qui ont été administrés à des patients suisses et français traités pour des cancers, révèle le journal suisse Le Matin, dans son édition du dimanche 14 janvierCe médicament, distribué par l'entreprise Alkopharma, était alors pour lutter contre les cancers de l'ovaire, de la vessie et du sein mais également dans le traitement de cancers de l'enfant.  Si l'affaire date de 2011, le quotidien suisse rapporte que Swissmedic, l'organisme en charge de surveiller le marché des produits thérapeutiques en Suisse, a déposé un recours contre la condamnation d'Alkopharma pour falsification des dates de péremption, notamment parce que le juge n’a pas retenu la mise en danger de la santé des patients. 
———— depuis au moins 2 ans, il y a des ruptures de stocks chez les pharmaciens.
J’ai noté moi-même des ruptures de Synthol, d’aspirine du Rhône et d’autres... parfois nous sommes, en France, en rupture de médicaments que prennent régulièrement certains malades qui se retrouvent dans la panique. Surtout les personnes âgées.
Dernièrement c’est le Pharmaton qui a « disparu »....ce sont des vitamines et des sels minéraux.... pas grave.... rachat d’un labo par un autre.....m’a dit la pharmacienne...
La France est un « shit hole » en formation.


Ça c’est l’avenir, notre sang et notre ADN avec des trucs dedans.