mercredi 17 janvier 2018

Démographie : le grand remplacement européen.

 Pour la France uniquement :

source France 1, 
F. 2F. 3 (Insee),   
 F. 4




 Sans l'apport migratoire le continent européen se dépeuple.

 ce qui est prévalent pour l'Europe :


Cet article présente une vue d’ensemble de l’évolution de la population de l'Union européenne (UE) en décrivant les deux dimensions de l’accroissement démographique: l'accroissement naturel de la population et le solde migratoire corrigé. Un article consacré aux statistiques relatives à la migration et à la population migrante donne de plus amples informations sur le solde migratoire. source, 
source en anglais

 la population a globalement augmenté dans l’UE-28 en 2016.

La population a diminué dans 10 de ses États membres. Les dernières données disponibles sont également intéressantes, puisque 2016 était la seconde année (depuis le début des séries en 1961) durant laquelle une légère diminution naturelle de la population a été observée dans l’UE-28.

L'évolution de la population (positive, avec 1,5 million d'habitants supplémentaires) était donc due au solde migratoire. 

 En 2016, le nombre de décès a légèrement dépassé le nombre de naissances vivantes dans l’UE-28 entraînant la légère diminution naturelle de la population mentionnée ci-dessus. Par conséquent, l’augmentation de la population enregistrée en 2016 dans l’UE-28 a pu être entièrement attribuée au solde migratoire.



depuis 1992, le solde migratoire corrigé a été l’élément principal de la croissance démographique dans l’UE-28 

Étant donné que le nombre de décès devrait augmenter à mesure que la génération du baby-boom vieillit, et en supposant que le taux de fécondité reste à un niveau relativement bas, un accroissement naturel négatif de la population (plus de décès que de naissances) pourrait bien se maintenir. Dans ce cas, l’ampleur de la contraction ou de l’expansion de la population de l’UE-28 pourrait alors dépendre largement de la migration.