lundi 1 janvier 2018

2018, l’année des esprits libres.

... et de la libération des esprits ?

Depuis longtemps j’ecris et je lis les commentaires sur ce blog. Je vois les choses changer.

Tous ici sont conscients de la propagande et des dangers.

Chacun regarde le monde changer et s’appauvrir.
Oui, s’appauvrir. Moins d’eau potable pour chacun d’entre nous.
De la nourriture parfois empoisonnée, toujours frelatée, rarement nourrissante.
Lire ici.

Les faux aliments ont colonisé jusqu’à 50% de nos supermarchés.
Et encore ! Nous sommes contents car, pour la plupart d’entre nous, la sensation de satiété peut être atteinte.

Sur LCI j’entends il y a deux jours « nous attendons 900 millions de migrants ». 900 millions.
Sachant que 1/3 des africains n’ont pas atteint le niveau scolaire de fin de primaire.

Dans une Europe sans usine qui se tourne vers la robotisation et détruit tous les emplois non qualifiés.

M a, paraît-il, appelé à la « cohésion nationale ». Parfait.

Mais cela signifie que ceux qui n’ont rien doivent se sentir dans une fraternité de destin avec ceux qui ont tout et qui sont partout chez eux, autant à Singapour qu’à Toulouse.

Le grand écart républicain n’existe pas.

Alors chacun fait ce qu’il peut pour conserver sa foi en un avenir meilleur, même si l’horizon se ferme.

Marmotte répare la machine à laver, le Djinn compte et regarde la Lune, Tono Tony prie seul loin des mauvais prêcheurs, Orthodarma cherche comment créer des emplois dans un monde où le client se fait rare, etc...

Je vous remercie tous, et aussi ceux que je n’ai pas cités. Nous avons passé ensemble 2017, puissions rester unis en 2018. Unis à cause de nos différences, pas malgré elles !

Plus le temps passe, plus je me demande comment lutter efficacement contre ces satanistes qui gouvernent la terre et pas seulement notre pays.

Que les esprits des anciens nous éclairent, que l’Esprit nous montre la voie !