mercredi 6 décembre 2017

Vive Omar et Jamel !

Sy et Debouzze. C’est ce qu’il reste de la culture française qui n’exite pas. Ou plus.



J’ai oublié de dire au revoir à Azzedine Alaia. Un couturier glorieux des années 1990-2000.

Je me rattrape, un peu tard. Je l’aimais bien.





La France est morte. Vive la France.