dimanche 19 novembre 2017

Résumé de la semaine passée et des suivantes.



Notons bien cette attention particulière portée à tout ce qui est de nature à rappeler le « sexe ».

Alors que tout est dit sur le sujet depuis au moins 3000 ans et que la Terre brûle :

Près des trois quarts (71 %) des nappes phréatiques présentent un niveau « modérément bas à très bas ».

 26 % des nappes sont à niveau bas et 15 % à un niveau « très bas ». La situation est particulièrement défavorable dans la vallée du Rhône, en amont et en aval de Lyon, et sur le littoral languedocien, mais aussi en région Provence-Alpes-Côte d'Azur où la recharge hivernale est quasiment inexistante pour l'instant, et en Bourgogne et Franche-Comté. Source

————
Et là je ne parle pas de qualité !!!!!! Dont nous ne saurons rien...jusqu’au point de non retour. Comme en Asie ou dans certains pays africains.