lundi 20 novembre 2017

La vie des vieilles en mouroirs modernes.

"C'est vraiment la preuve que tout le monde se fiche de nos grand-mèresÇa renforce l'impression que les maisons de retraite sont devenus des territoires de non-droit, que les personnes vulnérables sont délaissées par la société et même l'Etat".

Source

Lisez ceci !!!!






—— à défaut de pouvoir violer les toutes jeunes et fraîches on va violer les pauvres vieilles...à défaut de grives...

Les maisons de retraites, lieux clos et trop souvent terribles... nous le savons....
Un jour, beaucoup d’entre nous, consentants ou non, nous retrouverons enfermés et à la merci des autres. Ce sera notre punition pour avoir accepté les maltraitances que nous connaissons.

Merci signifie aussi pitié. 

Et ça, c’est sans compter le coût des fameuses EPHAD... spoliation des vieux et des héritiers.

Désolée, mais si on regarde bien les choses les plus jeunes et les plus vieux sont logés à la même enseigne. Celle des plus fragiles, l’abus des faiblesses.

Si nous étions futés il y aurait « convergence des luttes »... mais nous sommes idiots...