mercredi 18 octobre 2017

L’exécutif et son socle fragile de 13%.

Le désenchantement envers l'Exécutif est réel: 

seuls 13% pensent que le pays va mieux depuis l'élection, 29% moins bien, 58% sans changement.



Via Mathieu Gallard (Ipsos) :

Plusieurs indicateurs indiquent un reflux de l'espoir/optimisme qui avait été suscité par l'élection présidentielle.