dimanche 22 octobre 2017

Le concept d’éradication de la pauvreté prend de la substance.

1) voiture et chauffage en campagne :

Encore du racket ? En plus du surcoût du diesel à l’achat. Et de la perte à la revente maintenant.

Une source



Le diesel moins cher que les transports en commun...



Diesel, cigarettes, APL, la vie des pauvres....

C'est vrai qu'à seulement 128% de taxes, le gazole était une insupportable niche menaçant toute la cohérence fiscale.....



2) soins en « Santé Publique ». Publique : gros mot !

il est exact aussi que ceux qui ne sont rien n’ont qu’à mourrir plus vite ! Une source
La ministre de la santé :  « Nous allons fermer les lits qui ne servent à rien ... »
 Où ??? Hôpitaux saturés partout...

3) les vieux pauvres, la solution :

Le gros problème qui arrive : les vieux de 60ans (baby boomers) arrivent sous 10 ans dans les maisons de retraite qui coûtent au moins 2000 €/mois ce qu’il est loin d'être le montant moyen des retraites.

On les tuent ?

4) le logement. Cadeau aux institutionnels qui rachèteront pour rien.

Autre pénalité et pas des moindres : si vous n’avez pas les’ moyens d’isoler votre maison ce n’est pas grave ! Vos crédits remboursés vous n’aurez qu’à la vendre moins cher !

Vous perdez de l’argent ? Ce n’est pas mon problème !





Qui écrit ces textes ? Un amendement du gouvernement :
«matériaux d'isolation thermique des parois vitrées», ça veut rien dire. Certains savent de quoi ils parlent ?









Vous n’etes plus propriétaires de rien. Spoliation totale en cours. Même plus propriétaires de vos vies.

———— solution Wendy : l’euthanasie des pauvres. Vite !