dimanche 25 septembre 2016

EDF, dans la tourmente, dégradé à A-

DEs  taux trop élevés de carbone dans le métal ont été repérés. L'agence de sûreté nucléaire a demandé à EDF de ne pas les remettre en route, au moins jusqu'à fin décembre.





Les arrêts forcés de certains réacteurs nucléaires poussent EDF à revoir à la baisse ses ambitions. Mercredi soir, le groupe public a indiqué que son objectif de production nucléaire pour cette année serait de 380-390 térawattheures (TWh), alors qu'il avait déjà rabaissé sa cible fin juillet de 3 %, à 395 à 400 TWh. Conséquence : il a annoncé une réduction de son objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pour 2016 « à 16,3-16,6 milliards d'euros contre 16,3-16,8 milliards précédemment ».
L'explication trouve son origine dans les « irrégularités » des dossiers de fabrication de l'usine Areva du Creusot. Dans la foulée de la découverte de falsifications de documents sur des éléments de réacteurs produits sur le site bourguignon, en avril dernier, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé à EDF de mener des investigations sur les générateurs de vapeur équipant 18 de ses réacteurs nucléaires.

En savoir plus sur : Les échos et là : 

http://www.midilibre.fr/2016/09/24/drome-arret-force-pour-deux-reacteurs-nucleaires-de-tricastin,1398572.php

Les réacteurs du Tricastin à l'arrêt...pour deux/trois.
Par ailleurs, l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de l'électricien français, la ramenant de « A » à « A- », estimant que les risques liés au projet de construction d'EPR anglais à Hinkley Point sont élevés.


Rappel :


En décodé :

En plus de perdre EDF, à terme, les français vont devoir payer une note énergétique augmentée des défauts de productions du nucléaire, 

À qui ? Et quoi ?

Le charbon allemand ? Le gaz germano-russe ? ....(retenir Allemagne)....