lundi 20 juin 2016

Birmanie : les Rohingyas victimes de crime contre l'humanité ?

Les violations des droits de la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie, notamment le déni de citoyenneté, le travail forcé et des violences sexuelles, pourraient être considérées comme des "crimes contre l'humanité", a averti lundi un rapport des Nations unies.
Dans ce document consacré au traitement des minorités ethniques et religieuses en Birmanie, le Haut-commissariat des droits de l'Homme de l'Onu dénonce "une série de violations grossières des droits de l'homme contre les Rohingyas (..) qui laisse supposer une attaque de grande ampleur ou systématique (..) qui pourrait déboucher sur une possible accusation de crimes contre l'humanité devant un tribunal".


Source




C'est le cas et cette situation perdure. Seconde source