mercredi 22 juin 2016

Angel-Angleterre



Allégorie.

Article source /carte :




 «l’Europe a du mal à prendre position et à se défendre internationalement en Afrique, quand des tueurs menacent notre conception de la civilisation et de la vie en commun entre les civilisation» et que «tout ça s’aggrave par la peur». Bref, pour Michal Rocard, le problème n’est pas le Brexit, mais l’Europe en elle-même.

Ainsi, «l’Europe se meurt car elle ne possède pas d’évidence stratégique», remarque Michel Rocard, avant d’affirmer qu’«il n’y a pas d’Europe». Les raisons ? Premièrement «elle n’a pas d’instances lui permettant de prendre des décisions rapides et fortes». Deuxièmement, «l’euro n’est pas une vraie monnaie, car ceux qui la gèrent n’ont pas le pouvoir de mettre tout sur la table pour bloquer la spéculation».



Et Erdogan en Turquie prévoit un referendum pour l'entrée ou non de son pays dans l'UE.

Les turcs ne veulent pas de nous ?