vendredi 27 mai 2016

nucléaire : le scandale des falsifications françaises touche la Suisse

Les centrales nucléaires de Beznau I et II ont utilisé des pièces dont les contrôles de qualité ont été falsifiés, fournies par le géant nucléaire français Areva.

 Creusot Forge, entreprise française spécialisée dans la production de pièces géantes forgées pour des réacteurs nucléaires et appartenant à Areva, l'un des leaders mondiaux du nucléaire, a falsifié pendant près de cinquante ans les documents des pièces qu'elle produisait.
L'enquête de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN) confirme la fraude début mai 2016: Creusot Froge a falsifié les contrôles de qualité de quelque 400 pièces depuis 1965.

 selon un document consulté par 24 heures et la Tribune de Genève, les centrales argoviennes de Beznau I et II font partie de la liste des clients de Creusot Forge.

 Pour rappel, le réacteur de Beznau I est en arrêt provisoire depuis mars 2015, plus de 920 défauts ayant été remarqués dans l'acier de la cuve du plus vieux réacteur actif du monde.

 source

 

 

source image 

 

----NB : à force se sous-(mal)-traiter puis de mettre à l’arrêt, entre falsifications, petits salaires et empêchement divers, nous ne sommes pas à l'abri d'un "accident" ou, mieux, d'un impondérable !

 ;)