mercredi 11 mai 2016

BCE : "la synergie" c'est la spoliation

Source

L'environnement de taux d'intérêt très bas commence à « mordre » sur les résultats des banques françaises fortement orientées sur les activités de détail. BPCE (Banque Populaire-Caisse d'Epargne) a ainsi publié mardi un résultat net en recul de 10,5 % au premier trimestre 2016, à 578 millions d'euros. Et ce, malgré une très forte baisse du coût du risque (-24,6 %), c'est-à-dire des provisions passées pour faire face aux risques d'impayés sur les crédits.

La marge nette d'intérêt sur les crédits, l'un des principaux moteurs de revenus, a chuté de quelque 7 % au premier trimestre.


(Notes de Wendy : 

Taux négatifs de la BCE = > 

1) destruction d'emplois, 

2) concentration du capital dans les banques, et 

3) spoliation de nos comptes courants)  

Donc... Ils mettent en place "La tarification sur les dépôts des grandes entreprises, afin de répercuter le taux de dépôt négatif de la BCE. Natixis, la filiale de grande clientèle de BPCE, a déjà engagé le mouvement « pour certains clients, quand la taille de la trésorerie est significative....






Quel joli mot : "synergie". Vraiment ! 

En fait c'est quand tu n'as pas grand chose et qu'au final tu as moins. 

Merci Wendy ! :)