jeudi 25 février 2016

Nord : le versement du RSA devient incertain

Le département du Nord va mal. Pris en tenaille entre une dotation d’État constamment revue à la baisse et des dépenses sociales qui explosent, il est étranglé financièrement. Aujourd’hui, la situation est tellement critique que son nouveau président n’écarte plus le risque d’une mise sous tutelle.
À l’origine des difficultés financières de ce département de 2,6 millions d’habitants, le versement du revenu de solidarité active (RSA), dont le montant varie de 524 € pour une personne seule à 1 100 € pour un couple avec deux enfants à charge. Source
[ Note de Wendy : 
le RSA cause et non conséquence de la misère ? Vraiment ? On marche sur la tête !!!!!
J'espère que tu es bien, mais alors, bien culpabilisé, toi, allocataire du RSA !!!! ]

Et le déficit se creuse d’année en année, car le nombre d’allocataires s’envole. Avec 153 000 bénéficiaires, le Nord est en tête du classement national. Ici, 14 % des ménages ne vivent que grâce au RSA (contre 7 % au plan national) dont le versement coûte 65 millions d’euros par mois au département.


 En novembre 2015, les caisses étaient vides, et la Caisse d’allocations familiales a dû se substituer au département pour l’échéance de décembre. L’année 2016 sera pire, le RSA n’étant inscrit au budget que pour dix mois.

La politique menée en direction des personnes âgées est, elle aussi, revue à la baisse.

-------

Pas de production, pas de rentrées fiscales, par de redistribution....même les dotations à l'éducation sont revues à la baisse....